Le point noir
~~

Ses cheveux sont aussi noirs que son regard
Ce regard de femme-enfant aussi enjôleur que terrifiant.
Pour parfaire son image, elle accorde sa bouche et ses cils
A sa couleur dominante.
Elle n'est apparemment qu'obscurité
Et pourtant...
Elle se pose là.
Comme un joli point noir en bout de phrase.
Elle s'impose,
Point à la ligne.
J'aurais voulu être la majuscule qui la suit
Ou plutôt,
La minus-lettre qui la précède.
Lui donner tout doucement la main
Et lui laisser dicter le rythme.
Car au bout de ses doigts,
Je ne me pose plus d'interrogations!
Elle est le point qui me met en suspension
Je balbutie, aussi proche de la dyslexie que de l'apoplexie.
Ouvrez les guillemets, vite, vite: il faut que je respire!
...
...
Fermez-les, je suis guilleret:
Elle me tient toujours la main.
Elle a mis les points sur tous les i:
Ses yeux charbon m'invitent à la suivre.
Point de tergiversations.
Entre parenthèses, j'avoue:
J'aime bien quand, entre elle et moi, ça se termine par
Trois petits points


Texte et broderie: Bénédicte Mamode